Hlankopé, à seulement 20 minutes de Lomé, est un de ces villages ruraux où la population vit sans eau ni électricité.  Le manque d’accès à l’eau potable constitue un facteur de risque supplémentaire à la malnutrition.