Je m'engage / Je donne

Ferme de Bujumbura - Burundi

Démarrage : janvier 2015

Objectifs : 400 m² et 700 kg de spiruline par an

Nombre d'emplois créés : 5-7

Budget : 110.000 €

Bénéficiaire : 3.000 enfants/an

Partenaire : Burundisol et Solibu

Localisation : Environs de Bujumbura

Financement : Fondation Hermès, Crédit Agricole, le Relais de l'Entrecôte, la Fondation FITIA, la Fondation Antenna et l'Agence des Micro Projets

Suite à des divergences entre nos partenaires, constatées dans la façon de conduire ce projet et incompatible avec nos attentes et nos méthodes, Antenna a décidé de se retirer de la gestion courante du projet. Le rapport d’activité annuel destiné à nos donateurs nous sera bien sûr retransmis par Solibu et Burundisol. 

Mais nous avons appris depuis que le projet était actuellement suspendu car le gouvernement a interdit la production et la distribution de spiruline. Du jamais vu ! Décidément, en plus du contexte politique et économique, ce pays est vraiment très difficile !!

2016

Quelques nouvelles du projet par notre chef de projet Jean François Deleval : « Les travaux progressent rapidement à la future ferme de Bujumbura (Burundi) » :

  • deux bassins de 100 m² viennent d’être construits malgré les conditions sociales difficiles.
  • Nos partenaires locaux considèrent que nous devons continuer le projet sans attendre un apaisement de la situation.
  • Les bassins pourraient donc être productifs dès février 2016.
  • Finalement, avec deux nouveaux bassins et 400 m² utiles, la future ferme pourvoira en continu au rétablissement nutritionnel de 3000 enfants de la région.
  • « Nous tiendrons fermes sur cet objectif ambitieux! ».

Des photos du chantier vous donnent un aperçu de l’état d’avancement.

2015

C’est l’année de démarrage des travaux de construction et espérons l’année de démarrage de production et de distribution, si la situation politique le permet :

  • Travaux de construction avec une mission de suivi de Didier Hiberty de Solibu. 
  • Formation et démarrage de la production avec mission de suivi de Vincent, notre directeur technique.
  • Démarrage de la distribution avec mise en place d’un réseau de distribution tant sociale que commerciale.
  • Actions de sensibilisation à la nutrition.
  • Programme de promotion et marketing.
  • Missions de suivi et d’évaluation.

Le budget d’investissement est de 110.000 €. En juin, nous avons reçu une dotation de 7.500 € de l’Agence des micro projets (soutenue par l’AFD). Nous devons encore trouver 11.000 €
Ce budget comprend : la réalisation des installations, l’exécution des actions précitées, la formation, le suivi et l’évaluation, une provision pour l’équilibre du compte d’exploitation de l’unité de production des 2 premières années.

2ème semestre 2015

Vincent Guigon notre Directeur Technique revient d’une mission qu’il a effectuée en octobre 2015 pour voir l’évolution des travaux de construction de l’unité de production. Un travail énorme a été effectué malgré les tensions politiques de ces derniers mois. La construction des bassins commence maintenant en novembre. Il est prévu que les bassins soient équipés de couverture et de matériel d’agitation au cours de la 2ème semaine de novembre. Cela veut dire que dans la foulée l’ensemencement pourra se faire au plus tard début décembre. Lors de cette mission Vincent a réalisé la formation complémentaire de l’équipe exploitante. Il a également jeté les bases d’un renforcement de la structure locale en participant par exemple à la sélection du futur responsable de la distribution. Des étapes essentielles pour le bon déroulement de ce programme ambitieux et qui arrive à point nommé dans une période sensible. Mais quand on n’a pas les ressources on a les idées ! Dans un contexte de ressources électriques insuffisantes,  les nouvelles connexions sont attribuées au compte goutte et les prix flambent. D’où l’idée de recourir au solaire grâce aux contacts de Solibu avec Electriciens sans frontières. En attendant le séchoir devra être alimenté par groupe electrogène  et l’énergie d’appoint choisie sera un brûleur à gaz.

1er semestre 2015

De février à mai  les travaux de construction de la nouvelle unité de production que nous appuyons à Bujumbura ont été bien engagés : premiers aménagements du terrain, construction de la clôture, raccordement au réseau d’eau, construction de 50 % des bâtiments prévus (logement du chef d’exploitation et auvent technique).  

Un container contenant les équipements nécessaires au projet est arrivé sur place et a été dédouané. Le matériel nécessaire au projet et introuvable sur place est donc arrivé : système et matériau de couverture, système d’agitation, structures en inox pour le séchoir et la récolte, pompe etc).

En mai 2015 la spiruline de la petite ferme existante (créée en 2008) a été transférée dans les bassins provisoires de la nouvelle ferme.

Tout ceci a été possible grâce au gros travail accompli par Didier Hiberty membre de Solibu association française partenaire d’Antenna France sur ce projet.

Les travaux ont été suspendus en juillet 2015  pendant la période des élections au Burundi et l’on prévoit la reprise et la fin des travaux de construction avec mission de suivi de Solibu à partir de septembre 2015.

2014

Bilan 2014

  • Janvier 2014 : finalisation du dossier projet et début des recherches de financement
  • début 2014 tests à Bujumbura de réseaux de distribution avec 50 kg de spiruline importée du Laos et du Burkina Faso.
  • Acquisition d’un terrain de 2.000 m²  aux environs de Bujumbura par notre partenaire Solibu
  • Fabrication en France des équipements introuvables au Burundi
  • Fin 2014 : négociation pour l’envoi d’un container à Bujumbura début 2015.
  • Fin 2014, grâce au généreux don du restaurant « Le Relais de l’Entrecôte », la moitié des fonds est trouvée et le projet peut démarrer début janvier.

2013

  • Le projet a démarré en février 2013 avec la signature d’une convention entre Antenna France et Solibu. Solibu est une association française basée à Clermont-Ferrand dont le but est d’accompagner concrètement des petits groupes de personnes défavorisées du Burundi vers l’autonomie à travers des actions de développement, de formation et d’éducation. Elle appuie un projet de spiruline au Burundi depuis 2007. Le partenaire historique de Solibu sur le terrain est Burundisol une association burundaise basée à Bujumbura.
  • De mars à juin 2013 nous avons réalisé une étude du marché de la spiruline au Burundi.
  • Octobre 2013 : mission exploratoire au Burundi de notre Directeur Technique, Vincent Guigon
  • Décembre 2013 : décision de lancer le projet.


'