En cette fin d’année 2021 (cf notre newsletter de Décembre), nous avions réussi à organiser une distribution quotidienne de collation (riz, bouillie) enrichie à la spiruline pour les enfants dénutris d’un camp de réfugié de Bamako. Au sein de ce camp, vivent plus de 300 ménages Peuls et Dogons avec leur bétail.

Malheureusement, ce camp a été ravagé par les flammes dans la nuit du 21 février, laissant ces populations démunies, sans abris, sans biens et sans ressources, rendant toute aide humanitaire encore plus compliquée pour atteindre les bénéficiaires.

Par cette expérience, nous percevons toute la complexité de l’aide d’urgence.